LA PÉDAGOGIE INVERSÉE EN ENTREPRISE (Vidéo)

CONTENU DE LA VIDÉO

– Le concept de pédagogie inversée.
– Un exemple concret de formation inversée.
– Les changements pour le formateur qui décide de l’adopter.

UN PEU D’HISTOIRE (naissance de la pédagogie inversée)

La pédagogie inversée est née dans le milieu universitaire, à Harvard dans les années 90. Eric Mazur, le célèbre professeur de physique lance un programme d’« apprentissage par les pairs».
Il part d’un constat empirique : les cours où les apprenants sont actifs sont plus efficaces que les cours magistraux traditionnels. Sa méthode comporte plusieurs fondamentaux. D’une part, il change la pédagogie : les étudiants sont incités à étudier des notions chez eux et doivent répondre à un questionnaire avant de se rendre en cours. L’enseignant fait ensuite le point avec ses étudiants sur leurs difficultés, en corrigeant avec eux le questionnaire. D’autre part, il met les élèves en activité, en groupes, autour d’exercices d’application.
Éric Mazur a montré que les étudiants ayant eu cours en classe inversée réussissaient mieux que les élèves qui avaient suivi des cours traditionnels. Au milieu des années 2000, un mathématicien américain, Salman Kahn, également diplômé de Harvard, publie des vidéos sur YouTube pour aider des enfants de sa famille en mathématiques. Les vidéos deviennent rapidement très populaires. Face à ce succès, la Kahn Academy est née. Si les vidéos de Salman Kahn ont pu inspirer les enseignants qui pratiquent la classe inversée, elles ne correspondent pas à proprement parler à de la pédagogie inversée, mais constituent un exemple très représentatif d’apprentissage théorique en mode asynchrone, une des composantes de la pédagogie inversée, qui doit être complété par de l’apprentissage pratique en mode synchrone.

Si dans le milieu professionnel la pédagogie inversée commence à donner des résultats depuis peu, dans le monde académique elle a fait les preuves de son efficacité depuis longtemps.


Cliquez ici pour voir le site “Inversons la Classe”

LA PÉDAGOGIE INVERSÉE CHEZ LEARNING BY DOING

Chez Learning By Doing, nous avons transformé en pédagogie inversée une formation de formateurs.

Cette formation est destinée à des formateurs occasionnels, ou professionnels, qui veulent renforcer leurs compétences dans la conception de modules de formation.

C’est un parcours de formation-action, pendant lequel les participants vont acquérir une méthode structurée d’ingénierie pédagogique et, en même temps, ils construisent un module de formation grandeur réelle, qu’il pourront déployer dans leur entreprise par la suite.

Grâce à une plateforme numérique, le nouveau parcours a été organisé avec une alternance d’activités synchrones et activités asynchrones.

Les activités asynchrones sont destinée à l’acquisition de la méthode de conception, à travers :

  • des modules e-learning
  • des capsules vidéo
  • des articles  thématiques
  • et des e-books

Et, à tout instant, les apprenants peuvent poser des questions ou faire des commentaires sur un forum, suivi par un formateur, qui modère les débats et donne des réponses rapides.

Par ailleurs, malgré l’habitude croissante à utiliser l’informatique, les styles d’apprentissage varient d’une personne à l‘autre, et il y a une catégories de personnes, que parfois, préfère lire un texte, confortablement assis dans son fauteuil, plutôt que travailler à l’écran.

Donc, nous avons décidé de donner la possibilité d’imprimer tous les supports de formation, y compris les scripts des elearning. Ce qui fait que tout le monde y trouve son compte !


Cliquez ici pour aller au descriptif d’une de nos formations inversées


Voir aussi l’article publié par la revue Thot Cursus

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *